Le droit d’aimer

Pas de tendre souffrance
Elle est profonde et immense 
J’ai perdu mes références 
A la recherche du sens 
Les hommes sont devenus fous 
Plus de garde-fous Leurs lances percent mon cœur 
Plus de ciel, plus de douceur 
Un monde en échiquier 
Je me sens pion sur les pavés 
Où trouver l’espoir 
Sur ces tristes trottoirs ? 
A quoi rime la vie 
Où sont parties mes envies ? 
Que va-t-on devenir ? 
Quel sera notre avenir ? 
Choisirons-nous le bonheur 
Ou le pouvoir en leurre ? 
Je veux vivre en liberté 
Droit de rire et droit d’aimer 
Ensemble, honorer la vie 
Et la vivre à l’envi 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s